Qui est Cacambo ?

Publié le par Cacambo

Selon les goûts de chacun, on peut me considérer comme un "technocrate" ou un "serviteur de l'Etat". Je revendique les deux appellations. Je suis fonctionnaire. Bien que je sois économiste de formation, j'ai acquis une (relative) compétence technique, dans le domaine juridique.
J'ai été conduit à exercer diverses responsabilités dans plusieurs administrations de l'Etat.  Bien que mes engagements politiques soient toujours restés discrets, j'ai fait partie de plusieurs cabinets ministériels.
L'anonymat que je conserverai dans ce blog est pour moi une obligation liée à mon devoir de réserve. C'est aussi, je ne le cache pas, la contrepartie nécessaire d'une certaine liberté de propos.
Au risque de décevoir, je précise toutefois que ce blog ne sera pas le moyen de dévoiler des secrets d'Etat ou de règler des comptes avec qui que ce soit.
Il se veut simplement un moyen de faire partager, avec ceux que tous ceux que celà peut intéresser, les points de vue que peut développer quelqu'un qui ne se considère pas plus intelligent qu'un autre mais qui, depuis plus de 10 ans, a le "privilège" (parfois triste) de voir de l'intérieur le fonctionnement des "hautes sphères" de l'Etat, et parfois  participer aux décisions qui y sont prises.
Modestement, j'espère ainsi contribuer à cette nouvelle forme de transparence démocratique que permet l'internet.

Partager cet article

Commenter cet article

citoyenlambda 07/11/2010 17:42



Jolie démarche.


Je dis cela bien qu'étant opposé aux dérives de la main mise de l'énarchie sur notre pays.


Je pense en effet qu'outre le bénéfice d'une haute fonction publique de bonne qualité accompagné du revers difficilement correctible d'avoir des haut fonctionnaires
à l'ego et l'ambition développés, ce qui entraine des entreprises plus "ambitieuses" et "couteuses" au delà du besoin là où ils dirigent (mais c'est presque logique), il y a surtout la dérive
anti démocratique du fait qu'is pensent savoir mieux que les gens ce qui est bon pour eux et s'en arrogent d'illégitimes autorités pour certains.


Je pense que cette dérive est un des points faibles de la France.


Mais votre introduction me fait penser que justement vous ne relevez pas du tout de cette dérive.


ça n'est pas votre considération sur votre intelligence relative à celle des autres qui me fait dire cela.


Le fait d'être intélligent et plus que d'autres n'est pas un mal en soi, il n'y aurait aucune raison d'en avoir honte, pas plus que de l'être moins que les autres
dans la mesure où on ne fait rien pour l'acquérir ou le mériter.


Cela dans le contexte où certaines sélections produisent délébéremment ou pas une sélection sur ce citère, et si ces sélections sont faites sur le mérite, il n'y a
rien à dire, c'est même probablement plus efficace de regrouper l'enseignement à des gens ayant un niveau comparable.


L'inteligence est comme tout outil, comme un scalpel peut être une chose effroyable dans les mains d'un assassin mais sauver des vies dans les mains d'un bon
chirurgien.


Votre approche me semble ouverte elle me semble très bien partie pour être bénéfique à vos lecteurs, bonne continuation.



Cacambo 28/11/2010 09:58



Merci.


Et je partage tout à fait votre analyse sur le fait que l'ego et l'ambition sont presque nécessairement la contrepartie à la qualité du recrutement d'une haute fonction publique française issue
des processus les plus sélectifs de la République (pour le meilleur et pour le pire...).


Je partage certainement aussi cette tendance, au demeurant assez naturelle et qui n'a sans doute pas que des effets négatifs. Suis malade, mais je me soigne, au moyen de ce blog notamment. Je ne
suis pas sûr que ce soit efficace mais au moins ça ne coûte rien au contribuable et pas grand chose à moi-même :-)



Romanis 23/08/2006 17:51

Bonjour !!
Je tenais à vous rmercier du blog que vous avez décidé de créer et qui m'apparaît de bonne tenue. Il est difficile de trouver des sites de qualité sur l'internet mais celui-ci, à n'en pas douter, en fait partie, et c'est heureux.
Récent blogeur, j'ai décidé, du point de vue du juriste, d'en tenir un sur le droit hospitalier. J'espère, à force de travail et de plaisir, obtenir le même succès que vous.
Soyez assuré, quoi qu'il en soit, de mes visites régulières.

somni 22/06/2006 09:54

Bonjour, j'ai appris l'existence de votre blog par François de "Droit administratif". Bien venue dans la blogosphère juridique, qui s'enrichit ainsi d'un point de vue que  je qualifierais de "privilégié", par votre position. En tous les cas, il s'agit déjà, en le parcourant, d'un blog de très bonne qualité à mon avis. Longue vie à votre blog, et à vous lire.

Cacambo 23/06/2006 14:58

Merci beaucoup pour vos encouragements

Frédéric Rolin 23/05/2006 00:12

Je me permets de vous féliciter pour votre entrée dans la blogosphère, qui se fait sous le double éclairage de pertinence et de l'originalité des points de vue.  Je ne doute pas que le léger provocateur - non anonyme, c'est le prvilège de l'Université - que je suis, aura l'occasion de solliciter l'observateur fin et incisif que vous êtes, sur la manière dont la haute administration appréhende, concrètement, le droit qui  est supposé la régir.J'ajoute que le fait de voir un haut fonctionnaire devenir bloggeur me paraît également un évènement important dans le développement de la blogisphère juridique.

Cacambo 23/05/2006 08:37

Merci beaucoup de vos encouragements.