Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Mercredi 20 décembre 3 20 /12 /Déc 18:01

L'actualité démocratique m'oblige à sortir de ma pré-hibernation prolongée de ces derniers jours (un léger surcroît de travail) pour féliciter le Sénat et en particulier son groupe socialiste qui a réussi à déposer et à faire adopter un merveilleux amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2006 : il s'agit ni plus ni moins que d'indexer la revalorisation des indemnités parlementaires sur l'inflation et non plus sur l'évolution du traitement des fonctionnaires. On notera avec intérêt qu'au cours des débats d'hier, cet amendement a été adopté sans objection de quiconque, le gouvernement s'en remettant à la "sagesse" du parlement.

En d'autres termes, le Sénat permet ainsi aux parlementaires de s'exonérer de la politique suivie avec constance (par la droite comme par la gauche) depuis 1983 et consistant précisément à "désindexer" les salaires de l'inflation. Mais évidemment, il était sans doute vain de croire que les sénateurs puissent s'estimer soumis au régime général de tous les français (chacun sait que les sénateurs sont particulièrement mal lotis en terme de rémunération)... Le plus drôle (si l'on peut dire) dans cette affaire est que la motivation "officielle" de cet amendement est de "mieux garantir" l'équilibre financier du système de retraite des parlementaires qui est déjà un "régime spécial" de retraite particulièrement avantageux...

J'essaie en général de me détacher d'un certain antiparlementarisme souvent trop facile. En l'espèce toutefois, je dois admettre que la Sainte Alliance parti socialiste / majorité sénatoriale pour s'exonérer de la règle commune ne peut que m'amener à mieux comprendre la banalisation des idées extrémistes en France (et je ne pense pas qu'à M. Le Pen). Sans doute fallait-il que nos parlementaires aident encore à cette progression. Bravo à tous.

MISE A JOUR :
Comme le mentionne à juste titre M. Autheil dans son commentaire, cette brillante mesure a été suppprimée en commission mixte paritaire suite notamment à un "coup de gueule" (que je trouve moi aussi assez bien vu) de M. Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée Nationale...

Par Cacambo - Publié dans : Que le meilleur perde (ils font des efforts)...
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

Pourquoi ?

Ce blog a pour objectif d'offrir à son auteur, tenu dans sa vie professionnelle à une stricte obligation de réserve, un espace de libre commentaire de l'actualité institutionnelle et, selon l'humeur juridique et/ou économique française. Son point de vue est celui d'un simple témoin relevant de l'auto-proclamée "haute administration" et qui essaie de garder une certaine distance - et surtout son équilibre - par rapport aux soubresauts du char de l'Etat...
Tous vos commentaires sont les bienvenus, vous pouvez aussi m'écrire directement : kcambo@gmail.com.
Si vous tenez vraiment à en savoir plus (mais pas trop) sur moi, vous pouvez mener votre enquête ou cliquer ici.

Recommander

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés