Les leçons de Chine de Madame Royal

Publié le par Cacambo

Je sais que j'arrive un peu tard, mais il était difficile de ne pas relever dans la présente catégorie l'époustouflante prestation de Madame Royal en Chine qui, au cours d'un voyage pourtant relativement bref, a réussi :
- A inviter la justice française à suivre l'exemple de la célérité de la justice chinoise (je n'ose pas penser ce qu'aurait été l'hystérie de certains bien-pensants si M. Sarkozy avait formulé une telle proposition...).
- A donner doctement des leçons d'exportation sur le marché chinois aux entreprises françaises et, sans doute inspirée par les mânes de Mao, à inviter celles-ci à faire leur auto-critique lorsqu'elles n'obtiennent pas les marchés espérés. (J'avoue une certaine jouissance à entendre ce type de propos de la part d'une d'énarque n'ayant jamais fait autre chose que de la politique - franco-française - et des cabinets ministériels).
- A nous infliger avec plus de platitude que de bravitude, les triste proverbes pour touristes qui en viendraient presque à me faire regretter les raffarinades.

On passera enfin les fautes de goût caractérisées (qui démontrent qu'à défaut d'expérience diplomatique, ce qu'on ne saurait lui reprocher, elle ne sait pas non plus s'entourer de conseillers compétents), tels que l'habit immaculément blanc (couleur du deuil en Chine et considérée donc comme portant malheur lorsque portée hors ce type de circonstance) ou la tentative maladroite de faire la bise à une brave dame (alors que les orientaux ont horreur de ce type de contacts physiques).

Pour accroître ses chances de perdre, Madame Royal se doit de démontrer à tous les français la justesse des critiques faites (notamment) par les éléphants du PS à son encontre. La campagne électorale ne faisant que commencer, je vois que tous les espoirs sont permis...

Commenter cet article

jani-rah 10/03/2007 10:09

Il y a une part de préméditation, de construction d'un personnage; une part d'impréparation sur certains sujets; une part d'hystérie journalistique à relever ceci, alors que tous font des bourdes diverses.Elle n'était pas prête totalement, elle l'est maintenant. Ce qui est important ce sont les choix politiques, et je la pense la plus capable d'apporter le changement réformiste à la France.

Cacambo 10/03/2007 14:58

Je suis d'accord avec vous, il ne faut sans doute pas exagérer l'importance de cette affaire.
Au moment de la rédaction du post, ces déclarations n'avaient pas encore le retentissement médiatique qu'elles ont eu depuis lors. Elles n'avaient pas eu l'écho mérité à l'origine, d'où mon post. Et je vous accorde volontier qu'elles ont pris trop d'importance depuis (surtout que le candidat Sarkozy n'a pas été exempt de bourdes lui aussi...)

De Travers 16/01/2007 09:19

Bonjour,
Cette rubrique me fait beaucoup rire, mais à force de "boulettes" et autres propositions incongrues je finis par me demander si tout celà n'est pas fait exprès.
Je m'explique. Ségolène Royal est énarque, elle a nécessairement pour ça une certaine forme d'intelligence et beaucoup de travail et d'études derrière elle (quoiqu'on pense de l'ENA) ; Sarkozy est avocat, etc...
Ces soi-disant erreurs et propositions ne sont-elles pas faites pour occuper l'espace médiatique, faire parler les blogs et les journalistes et se maintenir en Une de l'actualité? Je ne crois pas que l'élection se jouera sur la qualité des propositions et sur des débats techniques : dans ces conditions faire proche du peuple, dire des conneries comme lui, montrer qu'on peut se tromper ("la bravitude") etc ne sont-ils pas autant d'élément d'une stratégie volontaire?
Je n'en sais rien, jen 'arrive juste pas à croire qu'on puisse faire tout celà involontairement, surtout quand on sait le nombre de conseillers qui gravitent dans les staffs et les heures de préparation que nécessitent chaque interview, passage télé ou autre conférence...
Bien à vous.

Cacambo 17/01/2007 19:43

Je ne veux pas être pessimiste, et j'aimerais tant pouvoir dire que tout celà est prémédité de la part de Mme Royal (qui est peut-être prise d'une violente envie de faire une blague aux éléphants du PS et/ou soucieuse de se conserver une vie presque normale pour les 5 prochaines années).
Malheureusement, je comprends que ce n'est pas le cas et  que ce voyage traduit malheureusement ce que beaucoup au PS pressentaient, à savoir précisément que son équipe n'est pas au niveau et qu'on ne fait pas une campagne de cette importance sur la base d'une image sur papier glacé...